Brèves

Publié le par Arnoul MAFFRE

Fil bleu s'adapte... A partir du 21 février (nous en avons déjà parlé ici), la rue Nationale ferme entre la place Jean Jaurès et la rue Emile Zola pour ses premières déviations de réseaux. Fil bleu met en place des déviations de ses lignes et de nouveaux horaires, qui seront valables jusqu'au 3 avril, date où un véritable réseau travaux sera mis en place.

... et Fil bleu recrute. Pour diminuer la gêne engendrée par ces travaux et ces changements, le réseau de bus recrute des agents d'accompagnement et d'information. Ils opéreront en tenue orange dès la mise en place du réseau travaux. Les candidatures sont à déposer sur la boîte mail recrutement@filbleu.fr.

Les fouilles continuent sur le site du parking-relais nord et du centre de maintenance du tram jusqu'au 6 mai, date à laquelle il faudra libérer les lieux pour le début du chantier de construction du futur dépôt. Le bâtiment BBC (basse consommation), construit sur un terrain de six hectares, doit être achevé en juin 2012, la première rame arrivant d'Alsace en juillet 2012.

Un chantier arc-en-ciel. A l'heure où les travaux en font voir de toutes les couleurs aux commerçants de la Tranchée, la communication institutionnelle inaugure un découpage de la future ligne de tram en secteurs désignés par une couleur. Du terminus nord à la place de la Tranchée, les riverains verront la vie en bleu. De l'avenue de la Tranchée à la gare, on restera zen dans le secteur vert. Le secteur du Sanitas aux Rives-du-Cher se voit attribuer le violet, les Deux-Lions et la Gloriette sont en alerte orange. Joué-lès-Tours est classée rouge. La nouvelle application de cartographie dynamique du chantier et des conditions de circulation n'est pas encore arrivée. Elle est attendue pour la fin février.

Près de 5 millions supplémentaires. Le Sitcat a participé au second appel à projets organisé en octobre dernier par le Ministère du Développement Durable, en mettant en lice le prolongement de la ligne de tram du Beffroi à Vaucanson. En effet, lors du premier appel à projet, le terminus nord de la ligne devait se situer sur l'esplanade François Mitterrand. 4,79 millions d'euros complètent ainsi les 40,2 millions obtenus précédemment de l'Etat au titre du Grenelle Environnement et du plan Espoirs Banlieues.

Commenter cet article