Brèves

Publié le par Arnoul MAFFRE

Un mauvais départ pour le tramway d'Angers. Après une inauguration mouvementée en raison d'un mouvement social chez Keolis Angers, les premiers jours d'exploitation ne le sont pas moins. La presse et le web locaux se font les choux gras des retards qui affectent non seulement le tramway mais aussi certaines lignes de bus du tout nouveau réseau Irigo. Il devient difficile d'attribuer ces aléas de circulation à l'effet de nouveauté : dix jours après l'inauguration, le réseau est redevenu payant aujourd'hui. Espérons que le lancement soit plus réussi à Tours, à l'été 2013.

Un terminus qui change de visage. Les récentes informations données dans la Nouvelle République confirment les mutations du terminus nord du tramway. Le grossiste Metro, en quittant les lieux pour s'installer à Saint-Cyr-sur-Loire, attise les appétits. Entre un hôtel, des logements et une crèche se précise l'idée d'une cinéma. CGR, qui possède déjà deux adresses dans l'agglomération - sur le tracé du tramway, qui plus est - envisagerait un troisième complexe à proximité du parking-relais et de la station, situés rue du Colombier.

Un conseil municipal décisif. La réunion de l'assemblée municipale de Tours du 11 juillet prochain sera - enfin - l'occasion de découvrir, à la faveur de la révision du périmètre du secteur sauvegardé, l'aménagement du haut de la rue Nationale. Le suspense sera peut-être levé sur la décision de rendre ou non la totalité de la rue Nationale interdite aux voitures. Si cette option se confirmait, les aménagements prévus par le Sitcat dans ce secteur seraient à remettre en question. Pourquoi ne pas ajouter des arbres, au risque de dépasser le chiffre symbolique des 2013 plantations ?

Une circulation très perturbée. C'est finalement la première fois que les modifications de circulation liées au travaux du tramway conduisent à de gros problèmes. Avenue de Grammont, entre Liberté et Verdun, la circulation est régulièrement paralysée. Il semble que beaucoup d'automobilistes continuent d'emprunter cette portion comme itinéraire de transit, alors qu'il est réservé aux riverains, secours, clients de commerces et bus Fil Bleu. Lesquels affichent parfois de délirants retards... quand il ne sont pas déviés sans préavis par un itinéraire moins chargé.

Commenter cet article