Communication : peut mieux faire !

Publié le par Arnoul MAFFRE

Jeudi dernier a été organisée à la salle de la Milletière, à Tours-nord, une réunion pour les riverains du carrefour de la Marne, de l'avenue de l'Europe et de la rue de Jemmapes. En présence de nombreux élus et des responsables habituels du projet, il était question de la suite des travaux de réseaux dans le quartier. La rencontre a permis de justifier l'abattage de quelques arbres de l'avenue de l'Europe, en raison de l'impossible cohabitation de certains d'entre eux avec les réseaux souterrains de l'avenue. Soyons rassurés : on ne revient pas sur le sauvetage de la grande majorité des cèdres de l'avenue, grâce à l'insertion latérale sud du tramway, actée depuis plusieurs mois.

N'étant pas à Tours en ce moment, je n'ai pu assister à cette rencontre qui a réuni - chiffre impressionnant - une trentaine d'habitants. Je vous renvoie donc à l'excellent compte-rendu de Johan Guillermin, publié dans la Nouvelle République en date d'hier. Une trentaine d'habitants qui ont eu l'oeil, puisqu'ils ont repéré le petit encart annonçant la rencontre publié dans la Nouvelle République... le matin même.

Loin de moi l'idée de critiquer le quotidien local, qui ne peut pas consacrer une page entière à l'annonce d'une telle rencontre. L'encart publié devrait avoir simple valeur de rappel, car c'est à la maîtrise d'ouvrage et à la maîtrise d'ouvrage déléguée que revient en premier lieu la responsabilité d'annoncer les rencontres riverains. Cela a peut-être été fait par voie de boîtage (mais on peut en douter, vu le peu d'habitants présents), mais le site Internet de la maîtrise d'ouvrage n'a pas fait cas de cette rencontre.

014

Travaux de réseaux de chauffage urbain sur l'avenue de l'Europe. Tours, 5 août 2010.

Cette bien malheureuse omission nous renvoie aux cafouillages de la première version, un brin fossilisée, du site officiel www.tram-tours.fr. Les choses s'étaient pourtant améliorées avec la constitution d'une équipe de communication, l'ouverture de la Maison du Tramway ou encore la nouvelle version du site. Des médiateurs terrain, les tram'bassadeurs, sont venus compléter le dispositif, tandis qu'une interface informant des perturbations liées aux chantiers a été créée et récemment étendue aux smartphones. Un "Point Info Tram" a été inauguré à Joué-lès-Tours. Mais voilà, l'épisode de cette fin de semaine prouve que la communication institutionnelle a encore des progrès à faire.

L'annonce des réunions riverains doit être anticipée pour que chacun ait connaissance de l'information en temps et en heure et puisse prendre ses dispositions. Pour capter le maximum de public, il faut utiliser le maximum de supports. Tout le monde n'a pas accès à Internet, c'est vrai, mais tout le monde ne lit pas la Nouvelle République tous les jours dans sa version papier. De même, tout le monde n'a pas la possibilité de se rendre régulièrement à la Maison du Tramway pour aller chercher les dates des prochaines rencontres.

Il serait temps de prendre conscience de l'importance du projet mené et de la gêne provoquée par les travaux. On ne pourra constater cette prise de conscience que lorsque la communication sera devenue parfaitement exemplaire. C'est en bonne voie, mais il y a encore du chemin à faire.

Commenter cet article

Bruno Dewailly 20/09/2010 22:26


Pour les lecteurs et citoyens que la question du tramway intéresse, on lira avec intérêt l'articler de M. SEREKIAN :
http://carfree.free.fr/index.php/2010/07/15/on-replantera-des-arbres/
C'est autre chose en terme d'informations que la vulgaire vulgate municipale !


Alain Beyrand 19/09/2010 23:42


Correctif : "comme l'a affirmé le dernier Tours Plus" --> "comme l'a affirmé le dernier Tours-Info"


Alain Beyrand 18/09/2010 20:07


Bonjour,

J'étais à cette réunion (qui a été annoncée dans les boîtes aux lettres du quartier) et j'en ai fait un compte-rendu sur mon blog http://www.pressibus.org/tram - page Avenue de l'Europe - dernier
chapitre intitulé "Brusquement 83 arbres abattus en plus !" (à mon avis s'il y a eu peu de monde, c'est parce que le lieu de la réunion était trop éloigné de l'avenue de l'Europe)

Par ailleurs, vous n'avez pas signalé, la NR non plus, tant c'est anodin, que les travaux à la hauteur de la promenade arborée du Sanitas ont été interrompus, avec l'appui du préfet. Plus de détail
sur la page "Sauvons la promenade arborée du Sanitas" de mon blog.

Autre fait anodin, la commission d'enquête n'a pas remis ses conclusions le 30 août, comme le croyait M. Paroissien de Cité-Tram (NR du 16 août) et comme l'a affirmé le dernier Tours Plus, elle ne
le fera que début octobre (notule NR du 8 septembre).