L'archéologie fait parler d'elle

Publié le par Arnoul MAFFRE

041Alors que la Nouvelle République relate aujourd'hui les premières découvertes intéressantes rue Charles Gille (1), dans le cadre de la déviation des réseaux, les archéologues dévoilent un peu leur travail. Ils organisent en effet samedi prochain des portes ouvertes sur deux des sites où ils travaillent. Il s'agit du terminus nord du tram, là où seront construit le parking-relais et le centre de maintenance. Sur les 4,5 hectares concernés, des vestiges gaulois ont été mis au jour, fidèlement à ce qui était attendu.

Les personnes intéressées doivent réserver leur place pour effectuer gratuitement la visite de trois quarts d'heure, auprès de la Maison du Tram (2)(3). Selon les archéologues sur place et le service communication du Sitcat, les Tourangeaux curieux de ces fouilles sont très nombreux. Peut-être faudra-t-il penser à réserver tôt pour se garantir une place. Les groupes de 25 personnes ainsi constitués se donneront rendez-vous rue du Colombier. Si le beau temps de ce début de semaine perdure !


(1) La Nouvelle République, 22 mars 2011, "Un charnier médiéval sous la rue Charles Gille".

(2) L'ensemble des informations pratiques est à retrouver sur la page dédiée à ces portes ouvertes sur le site web de l'Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives).

(3) Maison du Tram, 21 rue Charles Gille, Tours. 02 47 47 11 06.

Commenter cet article