L'"îlot Vinci" sera-t-il entièrement démoli ?

Publié le par Arnoul MAFFRE

La station de tram de la gare de Tours, qui sera située rue de Nantes, deviendra sans doute la plus importante de la première ligne. En la parcourant dans le sens nord-sud, les rames provenant de la rue Charles Gille devront tourner à droite, ce qui nécessite la démolition du bâtiment des "Tissus Vinci" (le magasin est désormais fermé) et du bar "La Consigne", afin de dégager le gabarit de la ligne.

Le bâtiment des "Tissus Vinci" devrait disparaître dans les mois à venir... sans regrets.
Rue de Nantes, Tours, 28 octobre 2009.


Jusqu'ici les choses semblent claires, mais un document vient semer le doute : c'est en réalité la totalité des immeubles de cet "îlot Vinci" qui pourrait être démoli, y compris l'"Hôtel Terminus", pour construire à la place un immeuble à l'architecture novatrice. Lidée est soulevée sur le site internet du PADD de Tours (plan d'aménagement et de développement durable), lancé il y a quelques semaines. Rien ne semble acquis pour l'instant mais il faudra suivre ce projet de près !

Hôtel français, Hôtel Terminus : est-ce la photo souvenir d'une rue à la gueule d'atmosphère ?
Rue de Nantes, Tours, 28 octobre 2009.



Pour mieux comprendre, je vous propose le lien vers la page concernée, avec une vidéo très intéressante :
http://www.urbanisme.tours.fr/projets/projet3.php

Publié dans Le projet

Commenter cet article

Michel DEGUET 14/08/2011 18:15


Contrairement à ce que j'espérais, le chantier est suffisamment avancé pour que l'on puisse voir aujourd'hui que les voies SNCF maintenues (en dehors des deux voies déposées pour laisser passer le
tram) ont été raccourcies d'environ 30 m, afin de tracer la courbe du tram de façon à que la station soit située sur la rue de Nantes au plus près de la gare.
Sur les plans fournies lors de la consultation ce raccourcissement ne figurait pas. J'avais formulé une question là-dessus lors de l'enquête d'utilité publique... et je n'ai eu aucune réponse.
J'ai pris une photo mais je n'arrive pas à rendre visible cette particularité.
J'espère que raccourcissement des voies n'empêchera le moment venu de créer de nouveaux quais pour agrandir la gare de Tours, ne serait-ce que pour accueillir les trains de banlieue.


DEGUET Michel 08/06/2010 09:03


La destruction complète de l'ilôt Vinci pourrait peut-être permettre de raccorder les voies du tram dès le début des deux voies côté ouest du chantier de lavage SNCF afin de laisser disponibles sur
la totalité de leur longueur les voies de ce chantier. Chantier qui pourrait à l'avenir permettre l'extension des quais de la gare SNCF de Tours, très vieux serpent de mer.
Je ne connais pas le rayon de courbure minimum adopté pour le tracé du tram.
Si la voie du tramway se trouve côté Nord de la rue Charles Gilles comme indiqué sur les plans, en appliquant un rayon de courbure le plus faible possible, la station gare pourrait être plus à
l'ouest de la rue de Nantes au sein de l'ilôt de façon à minimiser les courbures du raccordement aux voies qui filent plein sud le long du chantier de néttoyage des rames SNCF.
L'agglomération de Tours est une rare ville de province qui dispose d'une étoile ferroviaire à huit branches (hors TGV). Un réseau "banlieue" pourrait s'appuyer sur les infrastructures existantes
sans faire appel à la technologie du tram-train.
La première condition c'est que la nouvelle infrastrucure du tramway n'obère pas l'utilisation du chantier de nettoyage des rames pour une extension de la gare.


Arnoul MAFFRE 08/06/2010 18:00



Cet article concernant l'îlot Vinci a été écrit il y a maintenant plusieurs mois, à une date où le tracé du tram était moins précisément connu. La réunion riverains du 30 mars en mairie de Tours
nous en a appris un peu plus.


L'actuelle rue de Nantes est, dans toute sa longueur, trop étroite pour accueillir à la fois les deux voies tram et les deux quais latéraux. Aussi a-t-il été décidé de démolir non seulement le
bâtiment "Tissus Vinci" mais aussi tous les immeubles bordant la rue de Nantes dans le simple but de l'élargir (hôtel Français et hôtel Terminus).


Ce que j'ai compris, c'est que les autres édifices de l'"îlot" ne disparaîtront pas dans un premier temps, même si l'option reste envisageable (envisgée même) à plus long terme, dans le cadre du
PLU/PADD de Tours, pour y construire une ou deux tours de 70 m de hauteur.


Le tram ne va donc pas pénétrer tout-à-fait à l'ouest des emprises ferroviaires, mais devrait y parvenir au moyen d'une courbe et d'une contre-courbe. Le tracé quasi-exact décidé est visible avec
la "carte" (voir menu en haut du blog).


Merci de revenir sur cet article qui n'a finalement pas eu de réponse claire. Merci aussi de votre intérêt et à bientôt.