La première rame sur le point de traverser la France

Publié le par Arnoul MAFFRE

France Bleu l'annonçait ce matin : la première rame du tramway de Tours, fraîchement achevée, est sur le point de quitter le site d'assemblage alsacien de Reichshoffen (67) où elle a vu le jour. Par convoi routier, elle doit prochainement rejoindre l'autre site Alstom d'Aytré (17), où ont été produites la plupart des autres rames Citadis qui circulent dans l'Hexagone.

Ce premier exemplaire des 21 tramways Citadis 402 version "Curseur" va effectuer près de La Rochelle des essais, principalement électriques, d'une durée de trois mois. Elle pourra alors rejoindre son port d'attache de Tours-nord pour la suite du programme des essais statiques et dynamiques qu'elle doit endurer pour être homologuée, et homologuer ses 20 soeurs. Rappelons que ce sont 3 000 kilomètres qui doivent être parcourus, entre le centre de maintenance et le Beffroi. Les 20 autres rames n'auront alors pas besoin de faire le long détour en Poitou-Charentes, et arriveront directement d'Alsace à Tours à partir de la fin de l'été ou du début de l'automne prochain.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/09/U_25500_on_truck_01.jpg/800px-U_25500_on_truck_01.jpg

Une rame Siemens Avanto de 37 mètres de long, pour le tram-train francilien T4, aperçue en Seine-et-Marne (Wikimedia Commons).


Ni date, ni itinéraire

En revanche, on ne connaît ni le jour ni l'heure. Ni le chemin, d'ailleurs, qu'emprunteront les deux convois routiers nécessaires à l'acheminement de la rame de 43,7 mètres, qui sera "coupée" en deux pour faciliter le voyage. Les itinéraires qu'empruntent les convois exceptionnels sont souvent complexes, afin d'éviter les embûches. Mais il suffit de tracer une ligne droite entre Strasbourg et La Rochelle pour constater que la rame pourrait traverser sans escale l'agglomération tourangelle dans les heures qui viennent. Du reste, il est fort probable qu'elle devrait au moins passer en Région Centre.

Les convois exceptionnels de troisième catégorie sont limités à 50 km/h sur route et 60 km/h sur autoroute. Autant dire que le voyage s'apparente à une véritable expédition, à train... ou tram de sénateur. Ce n'est pas pour mécontenter le premier magistrat de la ville de Tours !



France Bleu Touraine, la "Minute Tram". Sélectionner "chronique du jeudi".

Publié dans Les rames

Commenter cet article