Les blogueurs et la maquette

Publié le par Arnoul MAFFRE

Vendredi prochain, je cèderai à l'excitation de découvrir les formes de la belle maquette du tramway qui attend des milliers de visiteurs à la Foire de Tours, du 6 au 15 mai (1). C'est un événement important, mais ne soyons pas dupe : c'est surtout de la communication. La maquette est un faux tram qui permet de créer un faux événement tandis que les vrais travaux perturbent la ville. Une manière aussi de parler du tramway en tant qu'objet de plaisir, de design, d'oeuvre d'art urbaine, et pas des difficultés de circulation et des abattages d'arbres.

Dadavidov va plus loin dans cette voie du faux événement en parlant de "buzz foireux" (2). Il présente dans son billet les photos des tramways de quelques villes françaises en arguant qu'elles se ressemblent toutes, et que les rames tourangelles leur ressembleront de même. C'est tout de même exagéré dans la mesure où l'oeuvre urbaine imaginée par le collectif dont fait partie Daniel Buren ne s'est pas encore complètement dévoilée. N'entrons pas dans un débat sur les goûts et les couleurs, nous jugerons sur pièces dans moins d'une semaine. Encore faut-il pouvoir résumer un travail artistique de quinze kilomètres, puisque c'est de cette performance dont les promoteurs de la ligne se targuent, dans un stand de moins de vingt mètres de long. Il vaut mieux s'attendre à n'en voir qu'un avant-goût.

DSC03929

Maquette du nez du Curseur réalisée par l'équipe de créateurs.

Encore faut-il pouvoir résumer un travail artistique de quinze kilomètres dans un stand de moins de vingt mètres de long.

 

DSC03932

Stand du Sitcat à la Foire de Tours 2010.

Toujours au sujet de la banalité, Dadavidov insinue donc qu'un tram est devenu chose tellement commune que les tourangeaux n'ont pas besoin d'en voir une maquette. Je l'aurais cru il y a encore un an, mais après avoir lu et entendu beaucoup de commentaires bien peu avisés sur les tramways de nouvelle génération, notamment sur le confort, je pense que cela fera grand bien à un certain nombre de tester l'engin grandeur nature. Dommage, d'ailleurs, que le bon confort de roulement ou le faible bruit des Citadis d'Alstom, que j'empruntais il y a encore trois semaines à Reims (3), ne puissent être constatés par les Tourangeaux à cette occasion.

Enfin, le blogueur Dadavidov préfèrerait plus de transparence sur les projets urbains de la ville de Tours, avec une arrière-pensée, sans doute, pour la tour de la gare. Je partage cette opinion rien que sur le tramway lui-même, en regrettant que les plans d'aménagements complets et définitifs n'aient pas été communiqués, via un fascicule par exemple. Il faudra se contenter d'alléchantes images de synthèse qui, si belles soient-elles, disent peu du futur des artères empruntées par le tram.

Même si on est pressé de faire l'expérience de la réalité augmentée grâce aux tablettes IPad qui seront prêtées sur le stand, il faut reconnaître que l'essai du tramway sera limité. Le coût sans doute élevé - en réalité inconnu - de ce stand (4), se justifie-t-il encore ? Le jeu en vaut-il la chandelle, pour s'encombrer d'une maquette dont personne ne saura encore quoi faire dans quinze jours ?

Je n'oublie pas de décerner à Gaël a la palme du meilleur blogueur paparazzi avec la publication de ses photos d'avant-premère de l'arrivée de la maquette, encore posée sur le camion (5).


(1) Un tram pour Tours, 28 avril 2011, "Curseur, J-8"

(2) Saint-Pierre-des-Corps, c'est où ça ?, 27 avril 2011, "Tramway de Tours : le buzz foireux de la maquette"

(3) Un tram pour Tours, 19 avril 2011, "Reims voit la couleur du tram"

(4) Il semble que le coût de cette maquette soit compris dans le marché des 21 rames et de l'alimentation par le sol sur deux fois 1800 mètres conclu avec Alstom, d'une valeur de 73,2 millions d'euros et dont le détail n'a pas été fourni.

(5) De tout, de rien, surtout de rien d'ailleurs, 27 avril 2011, "Premières photos de la maquette du tramway de Tours"

Publié dans Billets

Commenter cet article

Claude Alix 04/05/2011 16:45


Magnifique stand du SITCAT à la foire de Tours.
Il faut dire qu'avec 89 652 euros hors taxes rien que pour la "conception et réalisation de la scénographie du stand" (et pour la maison du tram également, soyons juste) obtenu par...RCP DESIGN
(épaulée par la petite société orléannaise MELLOW), ça peut avoir de l'allure.
Les deniers publics sont bien utilisés, soyons rassurés.


dadavidov 03/05/2011 20:50


Oui, effectivement, j'ai un peu exagéré ;-))) J'étais surement un peu agacé quand j'ai écrit le billet et je voulais me moquer du scoop de Gaël et sa bâche bleue !

Je comprends tout à fait que des gens s'extasient ou soient admiratifs devant ce projet mais je n'oublie pas que le tram est aussi un instrument politique pour les municipales de 2014 à Tours :
dans le bilan de Germain, ce ne sera pas négligeable et tout sera fait en terme de communication pour que tram participe à une ré-élection, quitte à esquiver d'autres débats...

Effectivement, j'ai très à coeur le projet de tour devant la gare (pour qu'elle ne se fasse pas !). Et quand je vois le pataquès qu'ont fait sur le tram et que pratiquement rien ne filtre sur la
tour, ça m'énerve au possible !

C'est vrai... Je prends mon rôle de troll tourangeau très au sérieux ;-)))

A+++, peut-être autour d'un verre un jour ^^