Les travaux de réseaux ont atteint les points chauds

Publié le par Arnoul MAFFRE

La presse locale s'en fait l'écho depuis quelques jours : les travaux de déviation des réseaux ont commencé sur les portions les plus critiquées du tracé du futur tramway, notamment sur le mail arboré du quartier Sanitas qui longe le boulevard de Lattre de Tassigny. Comme dans le quartier de l'Europe, des abattages de plus en plus conséquents sont nécessaires pour mener ces travaux préparatoires à bien. Voici quelques photos fraîches des chantiers en cours dans la quartier Sanitas.

cdg-019.jpg

Zone en chantier le long de l'avenue du Général de Gaulle, alors que se rassemblent les manifestants contre la réforme des retraites, ce matin (PM). Tours, 23 septembre 2010.

cdg 020

Des arbres ont dû être abattus place Tulasne pour le bon déroulement des travaux. Certainement pas du goût de tout le monde ! (PM) Tours, 23 septembre 2010.

cdg 022

L'avenue du Général de Gaulle est coupée à la circulation. Une déviation est mise en place pour contourner le chantier par le sud (PM). Tours, 23 septembre 2010.

cdg 023

Une tranchée opérée face au Lidl de l'avenue du Général de Gaulle a déjà été rebouchée (PM). Tours, 23 septembre 2010.

cdg 024

Conduite en attente de pose à l'extrémité sud du mail arboré du Sanitas. Cette partie est en chantier depuis fin août (PM). Tours, 23 septembre 2010.

cdg 025

Extrémité Est de l'allée de Varennes, au Sanitas : les tranchées sont, là aussi, déjà rebouchées (PM). Tours, 23 septembre 2010.

cdg 026

Tout près de là, la zone active du chantier se situe désormais au droit du centre de tri postal, sur l'allée de Montlouis. A gauche, on distingue le premier arbre du mail en partant du nord. Il ne reste d'ailleurs qu'une rangée d'érables dans cette partie nord, puisque quelques-uns ont été abattus lundi (PM). Tours, 23 septembre 2010.

cdg 027

Entrée du centre de tri postal, au même endroit. Le bâtiment de droite est dans l'emprise de la ligne et donc voué à la démolition. Les services de la SNCF installés dans l'aile démolie de la gare de Tours prennent place dans l'immeuble du fond, qui sera longé à sa droite par la ligne de tramway (PM). Tours, 23 septembre 2010.

Commenter cet article

Rita Marie 30/09/2010 20:56


Serait-il possible de neutraliser les feux de signalisation de croisement, lorsque la rue est barrée afin de fluidifier la circulation automobile. Cela est fait au carrefour Jemmapes avenue de
l'Europe.
Cela n'est pas fait Avenue Eiffel - Avenue de l'Europe.
le feu peut être actuellement supprimé ou coordonné avec le carrefour avenue Eifel - rue Maginot. Cela permettrait que les voitures ne soient pas bloquées deux fois.
De même le feu sur l'avenue Maginot en se dirigeant vers Tours n'a plus lieu d'être la rue à droite est fermée.
Au lieu d'avoir actuellement trois feux succesifs, il n'en demeurerait qu'un.
La circulation serait nettement plus fluide à ce carrefour.
Un sac plastique sur chacun des deux feux ne ruinera pas le Sitcat.


Hugo Massire 25/09/2010 00:53


Quid sinon des quelques arbres transplantés ?
J'avais photographié le déplacement des deux ifs du rond-point François Coppée, mais je n'ai pas noté quelles avaient été les transplantations ultérieures.


Alain Beyrand 25/09/2010 00:10


Ils sont bien sur la portion la plus au nord, mais du côté ouest, plus court que le côté est, donc moins à l'extrémité. Dans notre tracé préconisé, la plupart d'entre eux serait supprimée,
peut-être tous. Aussi, ces arbres sont jeunes, donc moins précieux que ceux plus âgés à l'est (ou ceux abattus place Tulasne). Mais la DUP n'est pas assurée, d'autre parcours sont encore
envisageables (par exemple à l'est, ce qui n'est pas refusé dans mon dossier) et le déplacement de la canalisation induit par cet abattage est contraire à notre tracé.


Hugo Massire 24/09/2010 23:53


D'accord, j'avais cru qu'ils étaient sur la section la plus au nord du Mail, là où aucun autre tracé n'était envisageable. Je n'ai pas encore pris le temps d'aller voir les derniers travaux. Merci
pour votre réponse.


Alain Beyrand 24/09/2010 23:47


Bonsoir,

Ces arbres, abattus à cause du déplacement de la canalisation de gaz, sont sur le mail du Sanitas, là où un autre tracé a été préconisé dans l'enquête publique par le dossier que j'ai réalisé,
soutenu par la SEPANT et l'AQUAVIT (et en accord avec bien d'autres dépositions visant à sauvegarder le mail), lequel tracé ne nécessite pas de modifier la canalisation de gaz. C'est pour refuser
de la déplacer (et maintenir à terme les arbres) que le préfet a été contacté, démarche qu'il dit "comprendre tout à fait", et qui, apparemment, a abouti à l'arrêt, au moins durant deux semaines,
des travaux sur cette portion très contestée du tracé.