Pont sur le Cher : on passe aux finitions

Publié le par Arnoul MAFFRE

La livraison du pont de 235 mètres qui franchit le Cher entre les Deux-Lions et le boulevard Churchill est prévue au printemps. Après la mise en place du tablier métallique l'automne dernier, les ouvriers ont installé dessus le hourdis de béton qui donne à l'ouvrage sa largeur définitive. Il reste donc des finitions seulement, avant que les opérations de pose de la voie ne débutent à l'arrivée des beaux jours.

 

http://idata.over-blog.com/4/60/40/19/Construction-de-la-ligne---2011--3-/DSC01185.JPG

Le pont a maintenant son allure presque définitive. Ne manquent que les garde-corps et les poteaux supports de ligne aérienne. Un éclairage linéaire tout le long de l'ouvrage s'animera à chaque passage d'une rame. Tours, 21 février 2012.

 

http://idata.over-blog.com/4/60/40/19/Construction-de-la-ligne---2011--3-/DSC01184.JPG

Le chantier au niveau de la culée C0, en rive gauche. Il reste désormais à faire le lien entre le tablier du pont et le mail Suzanne Valadon, où il aboutit. Tours, 21 février 2012.

 

http://idata.over-blog.com/4/60/40/19/Construction-de-la-ligne---2011--3-/DSC01169.JPG

Nous voici de l'autre côté de la rivière. C'est là que les éventuels bus emprunteront ou quitteront la plateforme du tram, grâce à une lisaison avec l'avenue Jean Portalis. Tours, 21 février 2012.

 

http://idata.over-blog.com/4/60/40/19/Construction-de-la-ligne---2011--3-/DSC01174.JPG

Une chose est sûre : ça tient ! Ce camion est là pour en faire la démonstration. Les rames Citadis qui passeront par là pèseront 45 tonnes à vide, et près de 65 tonnes en affluence maximale. Tours, 21 février 2012.

 

Y aura-t-il vraiment des bus sur le pont du Cher ?

L'éventualité de faire passer des bus sur ce pont a été prévue dans sa conception. Comme celle, d'ailleurs, d'y faire passer des tramways ou des tram-trains à gabarit large de 2,65 mètres. Mais les bus passeront-ils finalement par le nouvel ouvrage ?

Le plan issu de l'étude de restructuration du réseau de bus à la mise en service du tram fait apparaître une telle ligne, largement inspirée de la 5 actuelle, mais qui abandonne le principe de trajet circulaire. Seulement voilà, ce document de l'agence allemande TTK publié dans le hors-série Tour(s)Plus le mag de janvier 2012 date de mars 2010. Il est d'ailleurs indiqué comme non contractuel et présenté en tant que plan "de principe". Il s'agirait d'une ligne reliant Grandmont à la gare de Saint-Pierre-des-Corps via les Deux-Lions, la rue Giraudeau et la place Jean-Jaurès.

Si cette ligne purement urbaine passait finalement par le pont Saint-Sauveur comme aujourd'hui, il resterait cependant l'éventualité de faire passer par le nouveau pont la ligne V du réseau Touraine Fil Vert. Cette ligne d'autocars du conseil général, tracée intégralement sur le territoire de la communauté d'agglomération, relie Tours à Villandry. Le pont du tram pourrait lui permettre de rejoindre plus rapidement la route de Savonnières depuis le centre de Tours, puisqu'elle transite actuellement par le P+R du Lac.

Bus ou non, le pont devrait cependant servir pour les véhicules de secours, en rapprochant notamment les Deux-Lions de la caserne de pompiers du boulevard Wagner. Pourquoi ne pas, aussi, proposer un droit de passage aux taxis ? La profession, qui souffre actuellement des difficultés de circulation liées aux travaux, apprécierait le geste. 

Publié dans Les ouvrages d'art

Commenter cet article