Un an, déjà !

Publié le par Arnoul MAFFRE

25 septembre 2009 : le premier article de ce blog est publié en toute discrétion. Aujourd'hui, "Un tram pour Tours" affiche 69 articles au compteur, et chacun est désormais lu par de nombreux Tourangeaux et Jocondiens, ainsi que par beaucoup de passionnés d'urbanisme et de transports publics. Très honnêtement, je ne pensais pas que ce blog aurait un tel succès. Je vous en remercie tous.

Toute cette première année de vie de mon blog, j'ai fait beaucoup de rencontres souvent enrichissantes : personnalités politiques locales, membres d'associations, journalistes, responsables du projet ou encore ouvriers de chantier. Je veux tous les remercier pour le temps qu'il m'ont consacré.

Vous êtes désormais plus de 100 par jour à visiter mon blog. Evidemment, je n'attribue pas seulement à mon blog en lui-même l'augmentation du nombre quotidien de visiteurs. Le calendrier du projet y est aussi pour beaucoup. Il y a un an jour pour jour, peu de Tourangeaux connaissaient le tracé de la future ligne de tram, et personne n'imaginait l'originalité du design des véhicules qui allait nous être présenté quelques jours plus tard, début octobre, lors de l'ouverture du site officiel. Aujourd'hui, l'enquête d'utilité publique (qui a eu lieu cet été) et les procédés de communication font que tous les habitants de l'agglomération savent qu'un tramway l'équipera dans trois ans.

Surtout, ce sont les travaux débutés fin juin qui ont fortement marqué les Tourangeaux, car l'installation du tramway est devenue concrète et bien visible au quotidien. Ces travaux se sont d'ailleurs accompagnés d'une publicité inespérée, avec une polémique : le déplacement des réseaux (télécommunications, eau, gaz, électricité...) a débuté sans que le projet de tramway ne soit déclaré d'utilité publique, ce qui, sans être illégal, est logiquement mal compris par une partie des citoyens.


transition-tram.PNG

Faut-il donner une feuille de route pour la suite de ce blog ? Je souhaite avant tout une certaine continuité, puisqu'on ne change pas une recette qui gagne ! Conscient que le suivi des chantiers n'intéresse pas tout le monde, je tenterai de consacrer encore une large part des articles à des analyses ou des portraits de figures locales liées au projet. J'essaierai d'augmenter le nombre d'articles sur les transformations urbanistiques véhiculées par le tram, même si cela sera logiquement plus facile en fin de travaux pour les photos. Quelques "avant-après" saisissants en perspective !

DSC03525 031

Un lieu au hasard pour montrer comment a évolué le projet tramway durant "l'année" écoulée : l'avenue Jean Portalis, dans le quartier des Deux-Lions. Tours, 5 avril 2010 (à g.) et 16 août 2010 (à d.).

Justement, en parlant de photo, je souhaite continuer d'illustrer le contenu écrit par de grands et nombreux clichés (vous noterez, je pense, une amélioration en ce sens depuis la création du blog). J'espère que la proportion entre le texte et les photos vous convient toujours (même si aujourd'hui vous remarquez un excès en faveur du texte...). N'hésitez pas à me contacter pour des suggestions constructives, ou à en faire part publiquement avec un commentaire au bas de ce bla-bla.

Bonne rentrée à tous et bon courage à ceux qui subissent déjà tous les jours les désagréments des travaux !

Publié dans Le blog

Commenter cet article

Hugo Massire 01/10/2010 15:03


Bonjour,
Je ne saurais pas vous répondre plus précisément pour la question du pont ; il faut en effet espérer que ce point ait été particulièrement étudié.
Pour ce qui est d'Alstom, je ne peux que maintenir ma réponse d'hier soir. Aucune rame n'a été fabriquée pour Besançon (où le tram ne doit entrer en service qu'en 2015), puisque le bon de commande
a effectivement été passé avec l'espagnol CAF.
Quant à Dubaï, bien que les rames soient techniquement proches de celles de Tours, il n'est absolument pas question de les transférer (elles ne sont par ailleurs pas la propriété d'Alstom). Je
crois que BFM a dû s'emmêler un peu les pinceaux entre les communiqués de presse parus ces derniers jours, et qui concernaient ces trois cas bien différents.

Bien cordialement,

H.M.


Rita Marie 01/10/2010 09:00


Bonjour,
Vous avez fait une lecture rapide du message.
1 - Lors de l'écroulement du pont plusieurs hypothèses furent retenues : l'affouillement des piles, la fragilité des arches du pont due aux travaux effectués... C'est la première hypothèse qui fut
retenue.
A ma connaissance, outre le câblage électrique et téléphonique, les conduites d'évacuation d'eaux pluviales, existe une canalisation de fort diamètre qui permet l'alimentation en eau potable de
Tours (l'effondrement du pont avait eu pour conséquence de couper l'alimentation de la ville). Il ne semble pas qu'il y ait encore des réserves pour le passage des alimentations du tramway. Dans la
mesure où il sera nécessaire d'intervenir dans la "couche supérieure" du pont ne va-t-on pas atteindre la limite technique qui pourrait provoquer l'effondrement du pont, cette fois-ci, par
l'atteinte oula fragilisation des sommets des arches. Le pont n'a pas été reconstruit dans sa totalité mais partiellement. Les "vieilles arches" vont-elles supporter les travaux ?
2 - Alstom disposait d'une quarantaine de rames en surplus
(Dubaï et Besançon - qui a choisi un fournisseur espagnol) Il avait été indiqué que ces rames seraient fournies à deux villes dont Tours, avant que ne soit officialisé le choix.
Courtoisement.
RM


Hugo Massire 30/09/2010 21:07


Bonsoir,

Attention, concernant le pont Wilson ce sont les piles qui se sont effondrées, entraînant ensuite les arches. La cause était les affouillements dans les fondations des piles (et non les
enfouissements !)

Concernant les rames d'Alstom, je crois qu'il faut y voir une fantaisie de la part de BFM. Alstom stocke en effet actuellement des rames prévues pour le réseau de Dubaï (mise en service de la ligne
repoussée de 2011 à 2014), mais il n'est évidemment pas question d'annulation de commande, et encore moins de les récupérer à Tours.

Bien cordialement,

H.M.


Jayronimow 30/09/2010 21:05


Félicitations pour ton boulot sur le tram tourangeau que je suis attentivement. Bon anniversaire et bonne continuation !


Rita Marie 30/09/2010 20:41


Vous voudrez bien excuser mon intervention tardive sur le blog
1 - je viens d'apprendre qu'il est prévu d'abattre des arbres rue de Jemmapes vraisemblablement pour réduire la largeur des trottoirs.
Vous savez certainement que l'arrêté du 15 janvier 2007 en application du décret du 21 décembre 2006 -Prescriptions techniques pour l'accessibiité de la voirie et des expaces publics - fixe depuis
le 1er janvier 2007, la largeur minimale des trottoirs à 1,40m
Je doute que ce décret et cet arrêté soit respecté lors des aménagements pour le tram.
Il n'est qu'à voir actuellement la largeur de la voie mixte piétons cycles avenue Daniel Mayer (arrachage d'une allée d'arbres, transformation de la partie gazonnée entre les arbres en places de
parking, nouvel alignement des immeubles afin de permettre un plus grand nombre de logements).
2 - Le pont Wilson va-t-il s'écrouler une nouvelle fois.
Quelle étude a été effectuée pour enfouir la traction du tramway, lorsque l'on sait que déjà une des versions de l'écroulement était que des enfouissements avaient été effectués trop près du sommet
des arches.
3 - Le choix d'Alstom pour les rames était prévu, j'avais entendu sur BFM radio qu'Alstom disposait d'une quarantaine de rames suite à une annulation d'un marché (quelle ville française n'a pas
obtenu le feu vert de la DUP ?). "Une vingtaine de celles-ci seront vendues pour le tram de Tours"
4 - Pourquoi ne pas avoir prévu le local d'entretien à hauteur de l'aéroport de Tours. Il y aurait eu une desserte directe de l'aéroport et de la base aérienne et les récentes zones commerciales.
L'espace libéré face au Lycée Vaucanson permettrait d'aménager une salle de spectacles mixte théâtre- cinéma : Tours Nord 40 000 habitants ne dispoe d'aucune salle de réunion ou de spectacles
(Gentiana va être sacrifié et on ne peut dire que ses équipements sont dignes de ce quartier)