Un tram pour... la rue Le Verrier

Publié le par Arnoul MAFFRE

Deuxième épisode de la nouvelle rubrique sur Un tram pour Tours, "le tram au fil des rues". Un dimanche sur deux, un article bref pour évoquer le nom d'une rue, l'insertion du tram et le calendrier des travaux. Aujourd'hui, direction Joué, pour parcourir la rue Le Verrier.

 

DSC03661

La rue Le Verrier au printemps 2010, avant le début des travaux.

De direction est-ouest, la rue Le Verrier est située dans le quartier de la Rabière, à Joué-lès-Tours. Elle relie la rue de la Rotière au square James Pradier.

Urbain Le Verrier (1811 - 1877)

Urbain Le Verrier est un astronome français avant tout connu comme étant le découvreur de la planète Neptune. Ce Normand quitte sa ville natale de Saint-Lô en 1827 pour étudier les mathématiques au Collège Royal de Caen. A sa sortie de Polytechnique en 1831, il sera d'abord chimiste et travaillera pour Gay-Lussac. Il deviendra astronome presque malgré lui, après qu'on lui ait refusé la place de répétiteur de chimie à Polytechnique pour celle de l'astronomie.

C'est alors qu'il va découvrir Neptune. Ou presque : Le Verrier a en effet calculé la position de la planète, et c'est l'Allemand Johann Galle qui observera Neptune pour la première fois depuis Berlin, le 23 septembre 1846. Le jour même, la lettre du Français précisant la position de la planète gazeuse lui était parvenue ! Il s'est avéré plus tard que le Britannique John Adams avait déjà réalisé ces calculs auparavant, mais sans les publier.

Dans la vie professionnelle, Urbain Le Verrier ne fut pas des meilleurs managers, au point qu'il fut relevé de sa fonction de directeur de l'Observatoire de Paris par un décret impérial en 1870, après la démission de quatorze de ses collaborateurs. Il retrouvera néanmoins son siège après le décès de son remplaçant. Débordant un peu de ses fonctions, il participera à la création d'un réseau d'observatoires météorologiques sur le territoire français, après le passage sur l'Europe d'une violente tempête que personne n'avait pu prédire. Cette initiative conduit à le considérer comme le père de la météorologie moderne.

Le tram rue Le Verrier

La rue sera empruntée sur toute sa longueur par le tram, en site propre végétalisé. On ne pourra donc plus y circuler en voiture. Comme ailleurs dans le quartier de la Rabière, le Sitcat ne construit que l'infrastructure de transport, puisque les aménagements annexes sont pris en charge par l'ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine). Aucune station n'y sera implantée, mais le secteur sera desservi par la station Rabière, implantée près du centre commercial du même nom, à l'extrémité est de la rue.

Programme des travaux

DSC07561.JPG

La libération des emprises de la ligne a consisté à arracher des buissons. La rue sera parmi les premières de l'agglomération à recevoir ses rails. Joué-lès-Tours, 6 mai 2011.

Les travaux de déviation des réseaux ont eu lieu dès l'été 2010 et les travaux de construction de la ligne de tram ont débuté. Dès le mois de février prochain, le gros des installations, et en particulier les voies, y seront visibles. Pour l'anecdote, le passage par la rue Le Verrier n'était qu'une option au moment de la concertation préalable de 2008. L'alternative consistait à passer par la rue Jacques Poirrier, 30 mètres plus au sud.

Commenter cet article

Tours 05/06/2011 13:32


Une rubrique que je vais apprécier ! Bravo.
Comptez-vous le faire pour toutes les voies ?


Arnoul MAFFRE 05/06/2011 14:48



Bonjour et merci pour les encouragements. A vrai dire, je ne sais pas si je vais le faire pour toutes les rues empruntées par le tram. Si on reste dans le schéma actuel avec la biographie, cela
retire toutes les rues qui ne portent pas un nom de personne. La force de cette petite rubrique est de faire connaître les petites rues empruntées par le tram et des personnalités historiques
moins connues. Je me vois mal décrire la place Jean Jaurès et réduire à quelques lignes sa biographie.


Cette rubrique que je voulais hebdomadaire est devenue bimensuelle histoire qu'elle dure un peu, mais je suis conscient qu'elle trouvera rapidement ses limites. Mais il y aura bien d'autres
choses à dire d'ici 2013 !