Noms des stations : les résultats du sondage

Publié le par Arnoul MAFFRE

158 d'entre vous ont participé à la petite consultation lancée il y a un mois et demi sur le nom des 29 stations de la première ligne de tram de l'agglomération. L'objectif était d'avoir une première idée de la pertinence des noms choisi par le Sitcat, syndicat intercommunal en charge de la mobilité et maître d'ouvrage du tram. Avant de dévoiler les résultats, je tenais à remercier tous ceux qui ont participé, ainsi que France Bleu Touraine d'avoir mis en lumière cette initiative dans sa rubrique "La Minute Tram".

Pour 21 stations, le nom adopté par le Sitcat a rassemblé la majorité absolue des votants. Pour 27, c'est à une majorité relative que ce nom est accepté. Le choix du constructeur du tram n'est donc invalidé par les participants que sur deux stations.

Enfin, on peut noter que la ligne de tram intéresse les Tourangeaux dans sa globalité, puisque la grande majorité a baptisé les 29 stations lors de sa participation, alors que les contributions étaient enregistrées dès lors qu'un nom était donné à une station au moins.

 

Station 1 Victoire Vaucanson (55%)

Le nom de l'inventeur français, qui a donné son nom au lycée situé tout près de la station terminus nord, a remporté la majorité absolue des suffrages (55%, 87 voix). Le cinéaste Georges Méliès n'a recuilli que 14 voix et le nom Colombier, qui désigne la ferme et la rue environnant la station, 6 voix. Parmi les autres noms proposés, beaucoup ont cru utile de préciser Lycée Vaucanson dans la dénomination de la station. Un choix d'une implacable logique eu égard au nom attribué par le Sitcat à la station située à l'autre bout de la ligne : lycée Jean-Monnet.


Station 2 Victoire Monconseil (55%)

vuaart monconseilLe nom de l'éco-quartier naissant de Monconseil dans lequel s'implante cette station a semblé le plus naturel à 55% d'entre vous. Le nom Grenouillère, proposé en référence au jardin public attenant, a enthousiasmé 15% des votants, plus que le Maréchal Juin au boulevard tout proche (11%).

 

Station 3 Victoire Marne (48%)

Le Sitcat voit là aussi son choix validé avec ce nom en référence directe à la bataille de la Marne, mais avec une majorité relative (76 voix). L'ingénieur Gustave Eiffel, à l'avenue toute proche, ne rassemble que 20% des participants. 11% ont choisi Maginot, un nom qui pourrait impliquer des confusions avec d'autres stations de la ligne implantées dans cette avenue.

 

Station 4 Victoire Europe (58%)

Le nom du poète François Coppée, choisi par le Sitcat, n'a pas emballé les participants, puisque 12 seulement l'ont choisi. Le nom Europe, indiscutablement plus évocateur, a recueilli 91 voix. 25 amoureux des arbres, soit 16% ont opté pour Cèdres, en référence au magistral alignement de ces résineux au milieu de l'avenue. Cependant le nom Europe est pour le moment déjà attribué à un arrêt de bus situé sur la partie ouest de l'avenue, non parcourue par le tram.

 

Station 5 Victoire Beffroi (52%)

Sur les cinq premières stations, c'est la troisième pour laquelle la majorité absolue se prononce pour le nom mis en avant par le Sitcat. Derrière Beffroi (82 voix), le nom de l'ancien président de la République François Mitterrand, en référence à l'esplanade et à la médiathèque qui ont pris son nom, arrive en seconde position (49 voix, 31%).

 

Station 6 Victoire Trois-Rivières (51%)

vueart pinguetCourte majorité absolue, là encore, pour le nom proposé par la maîtrise d'ouvrage, Trois-Rivières. C'est ensuite serré entre Chevalerie (19 voix, 12%) et le peintre Marc Chagall (17 voix, 11%). Jemmapes ne récolte que six voix.

 

Station 7 Victoire Christ-Roi (46%)

Victoire relative du nom a priori le plus parlant aux Tourangeaux, avec 72 voix à Christ-Roi contre 51 (32%) à Pilorget. Les votants restent donc attachés au nom que porte actuellement l'arrêt des bus de la ligne 1AB.

 

 

Station 8 Victoire Tranchée (75%)

118 participants se prononcent pour le nom le plus naturel à donner à cette station située juste au sud de la place de la Tranchée. Le quart restant n'a pas voté ou a cru bon de baptiser la station Place de la Tranchée.

 

 

Station 9 Victoire Mi-Côte (67%)

Sur l'un des noms les moins discutables de tous, 106 votants se prononcent pour Mi-Côte. Le nom Avenue de la Tranchée fait tout de même une occurence.

 

 

Station 10 Victoire Choiseul (58%)

Le duc de Choiseul, qui a donné son nom à cette place en forme de demi-cercle, recueille 91 voix. Octroi, en référence au péage dont il fallait s'acquitter pour grimper la Tranchée, ne rassemble que 30 voix, soit 19%.

 

 

Station 11 Victoire Anatole France (68%)

Les Tourangeaux restent attachés au nom d'Anatole France, écrivain décédé à Saint-Cyr-sur-Loire en 1924, avec 107 voix. Saint Julien, du nom de l'église du haut de la rue Nationale, n'a pas mobilisé les participants avec 14 votes seulement (9%). Le peintre Olivier Debré, qui aura un centre d'art contemporain à son nom à deux pas de là, fait encore moins bien avec six votes (4%).

 

 

Station 12 Victoire Nationale (56%)

IMG 0001Même si le nom Nationale, proposé par la maîtrise d'ouvrage, a rassemblé 56% des sondés (88 voix), beaucoup restent attachés au nom d'Emile Zola (35 voix, 22%), celui que portait l'arrêt de bus qui se trouvait là où sera construite cette station. Le comédien Philippe Néricault-Destouches ne trouve qu'aux yeux de six participants.

 

 

Station 13 Victoire Jean Jaurès (75%)

Le nom du socialiste Jean Jaurès rassemble 75% des sondés. Il faut dire qu'aucun autre nom n'était proposé pour cette station tant celui-ci paraît évident. Des nostalgiques de l'ancienne dénomination Place du Palais ont aussi répondu. Hôtel de Ville a également été proposé une poignée de fois. Enfin, Confluence fait une apparition marquée dans la base de données des réponses, en référence - sans doute - au nombre élevé de lignes de bus qui s'y croisent.

 

 

Station 14 Victoire Gare de Tours (77%)

IMGLà aussi, seul le nom figurant sur les documents officiels, Gare de Tours, était proposé, et il recueille plus de trois quarts des voix. Gare et Gares de Tours (le pluriel est sûrement lié à la gare routière) font quelques apparitions. Gare - Vinci, reprenant le nom des autres stations de bus environnantes, fait une occurence, tandis qu'un(e) amateur(trice) d'architecture a souhaité rendre hommage à celui qui a imaginé le monument, avec Victor Laloux - Gare de Tours. Sans surprise, il y a donc un plébiscite unanime pour le mot "gare".

 

 

Station 15 Victoire Palais des Sports (66%)

Le Palais des Sports (104 votes) rassemble bien plus de voix que le philosophe Blaise Pascal (18 votes, 11%). C'est donc une majorité des deux tiers qu'obtient le Sitcat sur son choix. Aucun participant n'a imaginé son nom à lui pour cette station.

 

 

Station 16 Victoire Sanitas (54%)

Premiere-visite-2 0001Une majorité absolue a souhaité que cette station prenne le nom du quartier où elle se trouve avec 86 voix pour Sanitas. Saint-Paul, du nom de la place et de l'église tout proche, rassemble 26 voix (16%). 11 voix se sont portées sur le nom du Maréchal de Lattre de Tassigny.

 

 

Station 17 Victoire Liberté (60%)

Le nom Liberté a plu à 95 votants, faisant mieux que Charles de Gaulle (20 voix, 13%) qui a donné son nom à une avenue adjacente. Le Commandant Tulasne ne convainc pas (7 voix, 4%), bient qu'étant stricto sensu le plus adapté vis-à-vis de l'emplacement des quais de la station, mais le moins clair quant à la possibilité de correspondance avec les bus, qui s'arrêtent bien, eux place de la Liberté.

 

 

Station 18 Victoire Charcot (51%)

Le Docteur Charcot a recueilli, curieusement, une courte majorité absolue de 103 votants pour donner son nom à cette station, qui, rappelons-le, ne se trouvera plus tout-à-fait à proximité de la rue éponyme, mais face à la Gendarmerie, nom qui a recueilli 15% des suffrages. Saint-Lazare n'a pas emballé les sondés ; c'est pourtant le nom de l'avenue qui passe sous l'avenue de Grammont à cet endroit. Grammont Saint Lazare fait une apparition, tout comme Grammont tout court. Ce dernier nom s'expose malheureusement aux confusions avec les arrêts de bus de Grandmont.

 

 

Station 19 Victoire Verdun (65%)

Il a semblé plus logique à 103 votants de baptise cette station Verdun plutôt que du nom du Prmier Ministre britannique Winston Churchill (16 voix, 10%), qui a donné son nom à l'avenue qui coupe ici l'avenue de Grammont. 

 

 

Station 20 Victoire Rives-du-Cher (63%)

C'est un désaveu pour le nom de la peintre Suzanne Valadon, qui ne recueille que 18 voix (11%) des suffrages. Les participants ont été beaucoup plus séduits par l'appellation Rives-du-Cher (63%, 100 voix), qui évoque le quartier tout entier.

 

 

Station 21 Victoire Université 2 Lions (42%)

Premiere-visite-2 0001-copie-1Le match était très disputé pour cette station avec beaucoup de noms en lice. Université 2 Lions, le nom proposé par le Sitcat, l'emporte à majorité relative avec 67 voix. Suit le simple Deux-Lions (40 voix, 25%), Faculté de Droit (9 voix, 6%) et Jean Portalis (5 voix, 3%). Parmi les noms proposés par les participants, on peut citer UFR 2 Lions.

 

 

Station 22 Victoire Heure Tranquille (64%)

Le nom du centre commercial de l'Heure Tranquille est largement plébiscité, avec 101 votes en sa faveur. Le constructeur du canal de Suez, Ferdinand de Lesseps, est presque coulé avec 18 votes seulement (11%). Le physicien James Watt n'a recueilli que 5 voix, soit 3%.

 

 

Station 23 Victoire Pont-Volant (42%)

Pont-Volant (66 voix, 42%) l'emporte de peu sur Petit Cher, qui a recueilli 51 suffrages soit 32% des votes. Aucun nom n'a été imaginé par les participants pour cette première station de la ville de Joué-lès-Tours.

 

 

Station 24 Victoire République (46%)

vuart république-copie-1La victoire du nom République indiqué par la maîtrise d'ouvrage n'est que relative, face au nom Gare de Joué qui ne se justifiait que difficilement, eu égard à la distance qui sépare les quais du tram de ceux du train. La salle du Temps Machine, située également dans le quartier de la gare, recueille moins de dix votes.

 

 

Station 25 Victoire Joué Hôtel de Ville (67%)

106 votants approuvent le nom proposé par le Sitcat, Joué Hôtel de Ville. Gamard ne séduit pas malgré la proximité de la rue commerçante de Joué (5 voix, 3%). La simple appellation Joué Centre est proposée une dizaine de fois.

 

 

Station 26 Victoire Rotière (36%)

Le résultat n'est pas net du tout pour cette station où la dispersion des voix est forte. 57 se sont prononcés pour Rotière, 34 pour Gratias (22%), et beaucoup ont proposé leurs propres noms. Un(e) féru(e) de l'histoire de Joué-lès-Tours a proposé Oscar Monmarché, maire radical-socialiste de la ville de 1935 à 1941. Boulevard Jean Jaurès apparaît un peu, mais les risques de confusion avec la station centrale de tours rendent ce choix très improbable.

 

 

Station 27 Victoire Rabière (69%)

Aucun autre nom que Rabière n'était en compétition pour cette station située au coeur du quartier, et qui a donc recueilli plus de deux tiers des votes (109 voix). Rotière, que l'on imaginait plutôt pour la station précédente, mais qui n'a rien d'absurde ici, fait quelques apparitions dans le résultat des votes.

 

 

Station 28 Victoire Stade Jean Bouin (65%)

IMGAvant de franchir le périphérique, le tram s'arrêtera à côté du Stade Jean Bouin, nom que 65% (103 votes) d'entre vous ont plébiscité. L'architecte François Mansart ne recueille que 13 voix (8%). Aucun autre nom n'est sorti de l'imagination des participants.

 

 

Station 29 Victoire Lycée Jean Monnet (47%)

Le sondage jouait un peu sur les mots pour cette dernière station, puisqu'étaient proposé Lycée Jean Monnet (nom Sitcat) et Jean Monnet. La première solution recueille 47% des voix des participants (74 votes), et la deuxième 27% (42 votes). Gitonnière, du nom de la rue qui dessert le lycée et la station, n'a pas séduit les votants avec trois voix seulement.

Commenter cet article