Le coup d'après

Publié le par Arnoul MAFFRE

Pendant ces mois entiers où le blog est resté inactif - et je présente ici mes plus plates excuses à tous ceux qui le suivent - nombre d'étapes symboliques de la construction du tramway ont été franchies. Le rythme d'arrivée des rames va devenir régulier dès les prochaines semaines, tandis que la pose des voies s'est achevé la semaine dernière. C'est dans ce contexte que la date de l'inauguation de cette première ligne a été annoncé. Et la promesse est tenue : ce sera le 31 août et le 1er septembre prochain. Et encore une fois, on retrouve en toile de fond une énième polémique, qui porte cette fois sur les coûts de réalisation et d'installation des oeuvres imaginées par Daniel Buren, qui enflent désormais plus que de raison.

On peut rester à se satisfaire, les yeux brillants d'émotion, des derniers réglages avant l'aboutissement d'une arlésienne politique tourangelle. On peut aussi se montrer prospectif, imaginer le coût d'après, à treize mois d'élections locales dans l'agglomération, même si on fêtera bien volontiers l'ouverture au public des rames high-tech, made in France et miroitant la ville qui circuleront sur la première ligne. Si la décision concernant toute extension future est reportée après cette échéance électorale par le sénateur-maire Jean Germain, le débat ne pourra pas être évité.

D'ailleurs, les Tourangeaux peuvent compter sur quelques figures pour le faire vivre, ce débat. Marie-France Beaufils, collègue de Jean Germain au Palais du Luxembourg et première magistrate de Saint-Pierre-des-Corps est sans doute en tête de ces élus qui réfléchissent au futur. Le maire de Chambray-lès-Tours est également en éveil, alors que le tracé le plus probable d'une ligne 2 viendrait à Trousseau, aux portes de sa ville.

Quelles doivent être les priorités de ce débat ? Se battre pour desservir à tout prix sa ville ou se soucier de la cohérence du réseau à l'échelle de l'agglomération ? Garantir l'absolue compatibilité des installations techniques d'une ligne à l'autre ou choisir le mode le plus adapté en fonction du trafic attendu ? Et cette question qui a été jusqu'à faire la une de "M", le magazine du "Monde" : peut-on encore se permettre le tramway dans le contexte actuel1 ?

Si la pertinence du tram est indiscutable sur la demi-ligne Verdun-Trousseau, l'intérêt de construire une seconde ligne ailleurs n'est pas tout-à-fait démontré à Tours. Mais il y a encore des voitures à qui il faut reprendre un peu de place, et des modes de transport collectif efficaces et attractifs, innovants parfois, adaptés. On citera en exemple les recherches et expérimentations menées sur le trolleybus, qui pourraient remettre ce mode de transport déclinant sur le devant de la scène. En combinant la traditionnelle alimentation par ligne aérienne à des zones de biberonnage (captage du courant électrique) par le sol et à des systèmes d'autonomie sur de courtes distances, on pourrait obtenir un compromis entre l'installation d'un moyen de transport propre et la préservation de l'esthétique urbaine, le tout à coût raisonnable. En somme, avec la même philosophie que sur la première ligne de tram : électrifier et placer en site propre les principaux corridors de mobilité dans l'agglomération, et sans fil s'il vous plaît.

Les choix futurs dépendront aussi des orientations du gouvernement. D'autres appels à projets continueront-ils d'être lancés, afin de soutenir l'industrie du transport public, avec de nécessaires subventions publiques à la clé pour les collectivités ?


 


(1) Olivier Razemon, "Le tram en bout de course", M le magazine du Monde, 23 novembre 2012.

 

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rejean Benoit 31/10/2013 03:22

Tramworld - la nouvelle référence en transport urbain

Offre de lancement à demi prix jusqu’au 1 novembre :
https://itunes.apple.com/ca/book/tramworld/id731568334?l=fr&mt=11
Disponible sur Itunes pour Ipad et ordi Mac doté du dernier système d’exploitation.

Découvrez avec TramwordMC l’important développement des tramways modernes dans le monde. Pour la première fois, un livre multimédia sur les trams présente plus de 60 photos de haute qualité, 5
vidéos HD, 23 cartes exclusives dont 18 interactives montrant la séquence de développement des réseaux de ces villes. Disponible sur ITunes à 9,99$ : 6,99 euro : 8 CHF.
Ce livre émerveillera les usagers du transport collectif. Il alimentera les travaux d’étudiants en transport ou en urbanisme de partout dans le monde. Les experts seront fascinés par la quantité
d’informations dans un seul ouvrage. Un livre à la portée de tous où chacun y trouvera son compte, expert comme simple curieux.
Les pays explorés : Allemagne, Autriche, Belgique, États-Unis, Finlande, France, Irlande, Italie, Portugal, Royaume-Unis, Suède, Suisse.
Les villes détaillées : Dallas, Jersey City, Sarrebruck, Vienne, Bruxelles, Helsinki, Bordeaux, Dijon, Lyon, Montpellier, Mulhouse, Nice, Orléans, Paris, Strasbourg, Padoue, Rome, Lisbonne,
Londres-Croydon, Stockholm, Bâle.

Vous retrouverez les informations techniques sur les trams, la liste des 202 villes avec des trams modernes et l’évolution des réseaux avec parfois jusqu’à 8 cartes pour la même ville.

Découvrez les dix raisons pour lesquelles un tram est supérieur à un autobus et des arguments pour alimenter bien des débats au sein de nombreuses villes. À la lecture de ce livre, vous verrez
comment le tram moderne corrige l’échec de l’autobus en matière de développement du transport collectif et de modernisation des villes.
Possibilité de voir le contenu du livre en recopie vidéo AirPlay (sans fil), sur une télé HD ou un projecteur avec une entrée HDMI grâce à un Apple TV (2 ou 3e génération) et un réseau Wi-Fi.

90 pages interactives à explorer, à partager et à faire rêver !

Contacts :
www.tramworld.net
https://www.facebook.com/tramworld

MARTIN Nicolas 07/03/2013 19:43

Content de vous relir aprés cette abscence, j'aimais votre facon de voir le chantier et de le suivre en photo, en esperant lire vos article de synthese avec les photos avant/apres!

cordialement

Gérard Boivin 18/02/2013 11:37

Depuis le temps qu'on attendait ce retour...
Un regard décalé, une autre vision du chantier, tout cela me manquait.

Hugo Massire 13/02/2013 00:23

Content de ton retour !
Amicalement.

Thomas 05/02/2013 01:07

Merci pour votre article qui marque un joli retour après 9 mois d'absence... D'ailleurs pourquoi tant de temps
D'autres projets à côté ? En tout cas je partage votre point de vue sur l'utilisation de nouveaux modes de transports sur Tours.

Cdlt